21 articles

La carte jeune

Par MARIE DORIEZPublié le 15 juin 2017 à 11:09
 

CARTE JEUNE RÉGION

La Carte Jeune est obligatoire pour les lycéens et apprentis. Elle regroupe sur un support unique :

des aides :

  • à l'acquisition de livres de loisirs,
  • à l'acquisition d'une licence sportive AS-UNSS,
  • àl'acquisition d'un ordinateur individuel,
  • au transport, à l'hébergement et à la restauration des apprentis.

dès la rentrées 2017 :

  • au prêt des manuels scolaires (sans la Carte Jeune vous devrez les acheter),
  • à la distribution du premier équipement des formations professionnelles.

des services :

  • accès à l'établissement,
  • accès à la restauration,
  • évènement culturels et sportifs à des conditions préférentielles.

La demande de Carte Jeune est possible du 1er juin 2017 au 31 janvier 2018. Toutefois, les jeunes doivent impérativement demander leur Carte Jeune entre juin et mi-juillet pour assurer la bonne reprise et distribution des manuels et équipements.

Catégorie :

Direction Plymouth pour les lauréats du grand prix DISPO

Par MARIE DORIEZPublié le 13 juin 2017 à 09:56 ♦ Mis à jour le 13 juin 2017 à 09:56

Direction Plymouth pour les lauréats du grand prix DISPO

Ce jeudi, l'émotion était palpable à l'Hôtel de Région de Toulouse, où des centaines d'élèves de seconde venus de vingt lycées de toute l'Occitanie étaient réunis le temps d'une journée. Leur point commun ? Le programme DISPO et leur travail des deux derniers trimestres sur le thème "Voter". Les lycéens de La Découverte avaient choisi l'angle des relations entre vote et médias. Après avoir réalisé un journal de quatre pages, mettant en oeuvre les conseils du journaliste Philippe Gagnebet qu'ils avaient rencontré, c'était l'épreuve du feu. Avec énergie et humour, Isma, Iniès, Julie, Leïla, Alexia, Léa, Jeanne et Luka ont exposé à l'oral, devant 300 spectateurs, le résultat de leurs recherches, jouant ainsi le rôle de politiciens, d'électeurs convaincus ou hésitants, d'abstentionnistes, mais aussi celui des médias ou des sondages. Ils ont conclu en mettant en avant les portraits d'électeurs du Bassin réalisés avec le photoreporter Balint Porneczi. Leur prestation a largement convaincu puisque après des débats serrés au sein du jury des lycéens, auquel participait Leïla, le lycée La Découverte a reçu le prestigieux prix du jury des lycéens, dix jours en séjour linguistique à Plymouth pendant les vacances scolaires. Laissons le mot de la fin aux élèves, fiers "d'avoir accompli ensemble quelque chose de magique et d'avoir une équipe aussi forte !"

Anahi Moreau
Professeur documentaliste aux lycées La Découverte de Decazeville

Ci-dessous, le journal effectué par les élèves :

Catégorie :

Bilan de la Journée du Sommeil

Par MARIE DORIEZPublié le 12 juin 2017 à 11:00

Vous avez participé à la journée du sommeil au lycée et répondu à des questionnaire. En voici les résultats...

Catégorie :

1er prix au Concours National de la Résistance et de la Déportation

Par MARIE DORIEZPublié le 22 mai 2017 à 16:00

Le Lycée professionnel La Découverte de Decazeville à l'honneur

Les élèves de la seconde baccalauréat professionnel techniciens d’usinage (TO) et plasturgistes (PC) de la Section d’Enseignement Professionnel du lycée polyvalent La Découverte de Decazeville se sont lancés depuis le mois d'octobre dans la préparation du concours national de la Résistance et de la Déportation. Ils ont travaillé avec l’aide de leurs professeurs M.Marcillac, Mme Mitrani, M.Cadenet, M.Courbières et Mme Moreau sur le sujet suivant : « la négation de l’homme dans l’univers concentrationnaire nazi ».

Leur travail a été récompensé par l'obtention au niveau départemental du premier prix et du prix de la légion d’honneur et au niveau académique, du premier prix dans la catégorie collective du concours regroupant tous les types de lycées avec pour objectif la « réalisation d'un travail collectif qui peut être un mémoire, associé ou non à d'autres supports, portant sur le thème annuel ».

Leur réalisation nommée « Archives de la déshumanisation» représentant de manière symbolique les camps d’Auschwitz et Birkenau visait à la fois à dénoncer la barbarie nazie et à rendre hommage aux êtres humains victimes de cette barbarie. Cette œuvre réalisée en arts appliqués et en atelier, regroupait des réalisations artistiques (sculptures), des photographies de déportés et de Justes, …

Un dossier historique expliquant l’œuvre et approfondissant le sujet annuel a accompagné le projet artistique.

Ce travail est désormais en compétition pour l’obtention d’un prix au niveau national. Le jury se réunissant au cours de l’été 2017.

Catégorie :

Calendrier de fin d'année

Par Francis TrimburPublié le 30 mars 2017 à 08:42

Page 1 / 5 Page suivante > Dernière page >>

haut de page