Bassin : les lycéens au plus près de leurs futurs métiers

Catégorie : Projets / filières

Depuis le mois d’octobre dernier, les élèves de 1re Bac Pro ASSP (Accompagnement Soins et Services à la Personne) du lycée professionnel La Découverte, se rendent régulièrement, notamment les mardis après-midi, à l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) du centre hospitalier de Decazeville.

Accueillis par les différents personnels dans les trois étages de l’établissement, les lycéens se proposent d’organiser diverses activités d’animation en direction des résidents. Ce type d’interventions et les activités qui vont avec s’inscrivent dans le programme de formation de la filière. En effet, ces futurs diplômés du secteur de l’aide à la personne seront très probablement amenés à concevoir, organiser et proposer des animations dans le cadre de leur métier à venir.

Ce sont donc en quelque sorte des cours sur le terrain, en situation réelle, qui se déroulent dans le cadre de l’Ehpad de Decazeville. La meilleure des manières pour les élèves d’observer et/ou de mettre en pratique ce qu’ils apprennent au quotidien en classe.

 

 

 

Lever les appréhensions

Les premières interventions, articulées autour de la discussion, ont déjà permis de lever les légitimes appréhensions que certains jeunes pouvaient ressentir au sujet de la personne âgée. À partir de là, la communication a pu rapidement s’établir entre les lycéens et les résidents, notamment à travers des jeux qui font travailler la mémoire et l’observation, de petits bricolages avec, en particulier, la réalisation de décorations de Noël.

Parce que l’aspect purement humain ne doit pas être négligé, cette première période d’interventions s’est clôturée par un goûter préparé les élèves: une séquence conviviale accompagnée de chants et danses qui a visiblement ravis les résidents, tout autant que les jeunes, qui ont ainsi partagé de vrais moments d’échanges, de complicité et de gaieté. La richesse, la qualité et l’intérêt de ces échanges intergénérationnels n’échappent à personne, et ce sont des relations fortes qui sont en train de naître. Et, à la lumière du résultat de la démarche engagée en fin d’année, tous espèrent que cette belle expérience pourra se prolonger en 2016.

Centre Presse

Modifier le commentaire 

par MARIE DORIEZ le 28 janv. 2016 à 08:19

haut de page