BTS biotec : un pied dans la recherche

BTS biotec : un pied dans la recherche

Enseignement et formation - Lycée polyvalent

 

Une des plates-formes technologiques visitées.

 

Dernièrement, les étudiants du BTS biotechnologie au lycée La Découverte étaient en immersion professionnelle, accompagnés de leurs professeurs de biotechnologie.

Ils ont découvert la plate-forme de microscopie électronique à Toulouse pour les «1re année» et sont allés à la rencontre des professionnels de la plate-forme de l'INSA (Institut national des sciences appliquées), LISBP (laboratoire d'ingénierie des systèmes biologiques et des procédés) et du TWB (Toulouse white biotechnology) pour les «2e année».

«Au sein du LISBP, précise l'enseignante, nous avons rencontré des techniciens de recherche à la plate-forme analytique au sein de l'équipe de RMN (résonance magnétique nucléaire), nous avons abordé les travaux de recherche pour anticiper la possible chimio-résistance des patients lors des traitements anticancéreux.

Les chercheuses du LISBP à la maison de la valorisation et de la recherche nous ont fait découvrir leurs installations et en particulier leur nouveau minibioréacteur qui permet de travailler à l'échelle miniature pour produire des molécules à forte valeur ajoutée et pour réduire les coûts de production.

Puis nous avons traversé le canal pour pousser les portes de l'entreprise TWB (Toulouse white biotechnology) qui bénéficie d'un programme d'investissement d'avenir (20 millions d'euros/10 ans) et de partenariats privés (18 millions d'euros). Cette dernière a pour vocation de contribuer au développement d'une bioéconomie basée sur l'utilisation de carbone renouvelable comme matière première pour fabriquer des produits chimiques, énergétiques, pharmaceutiques ou alimentaires à partir de biomassse sans faire de concurrence aux filières alimentaires.

Parmi les projets qui nous ont été présentés, celui des bioplastiques a particulièrement retenu notre attention, l'idée est de produire du plastique ‘‘autodigérable'' et réutilisable à l'infini, un bon moyen de se débarrasser des sacs en plastique conventionnels.

Mais encore, la transformation d'un projet en entreprise avec EnobraQ qui voit son projet de modifier des levures pour les rendre capables de capter le CO2 devenir réalité.

Ainsi, les gaz polluants qui sortent des usines pourront être directement valorisés pour produire des composés d'intérêt industriel comme l'acide succinique, utilisé en industries cosmétique et textile.»

Cette journée a permis aux étudiants de prendre conscience de l'enjeu économique des biotechnologies, de la diversité des projets menés et des applications concrètes en lien avec ce qu'ils apprennent durant la formation. Une expérience enrichissante et agréable, à entrevoir les perspectives que peuvent offrir les biotechnologies et qui a su susciter l'intérêt de tout le groupe.

La Dépêche du Midi

 

BTS biotec : un pied dans la recherche

http://www.ladepeche.fr/article/2017/06/05/2587609-bts-biotec-un-pied-dans-la-recherche.html

Modifier le commentaire 

par STEPHANIE MAS le 05 juin 2017 à 15:00

haut de page