Chaudronnier, un métier méconnu

Publié le 09/03/2012 09:17 | Les étudiants de 1re année de BTS CRCI (conception et réalisation en chaudronnerie industrielle)

 

Chaudronnier, un métier méconnu

Decazeville. Chaudronnier, un métier méconnu

Decazeville. Chaudronnier,  un métier méconnu
Decazeville. Chaudronnier,  un métier méconnu
Decazeville. Chaudronnier, un métier méconnu

De nombreuses personnes font fausse route sur la définition du mot « chaudronnerie », croyant qu'il s'agit de la fabrication de chaudrons… En réalité, ce domaine s'apparente à l'art de travailler les métaux tels que l'acier, l'inox ou encore l'aluminium. Ainsi tous passeront dans les mains de chaudronniers et peuvent permettre la réalisation d'ouvrages divers et variés comme une plate-forme pétrolière, un navire ou une éolienne.

Le domaine de la chaudronnerie s'avère être une activité florissante mais néanmoins méconnue. Le travail du chaudronnier ne s'arrête pas à la réalisation d'une pièce mais débute par sa conception. On a recours à des outils informatiques comme les logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) qui permettent d'obtenir une mise en plan d'ensemble ou d'éléments plus ciblés.

à la suite de cette opération débute le travail à l'atelier. Malgré la diversité des fabrications, la procédure reste identique. On va tout d'abord débiter la tôle. Celle-ci va ensuite être déformée par divers procédés tels que le pliage et le roulage. Après quoi, les divers éléments obtenus seront assemblés par des procédés comme le soudage, le boulonnage… Il reste alors à soigner l'esthétique de la pièce pour finaliser le travail, selon la demande du client.

Nous pouvons également effectuer la pose et quelques travaux de maintenance.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/09/1302005-chaudronnier-un-metier-meconnu.html

Modifier le commentaire 

par STEPHANIE MAS le 10 mars 2012 à 21:10

haut de page