Decazeville. la dépollution du site umicore expliquée

Publié le 21/03/2012 03:47 | La Dépêche du Midi

Decazeville. la dépollution du site umicore expliquée

Decazeville. La dépollution du site Umicore expliquée

enseignement

Les élèves ont visité le site l'immense chantier de dépollution du complexe industriel Umicore-Vieille-Montagn./Photo DDM
Les élèves ont visité le site l'immense chantier de dépollution du complexe industriel Umicore-Vieille-Montagn./Photo DDM
Les élèves ont visité le site l'immense chantier de dépollution du complexe industriel Umicore-Vieille-Montagn./Photo DDM

Sur un projet proposé par l'association Pratics-cnam de Toulouse, la classe de seconde Biotech du lycée La Découverte travaille sur la pollution découlant de l'activité humaine dans le Bassin durant les 150 années d'exploitation industrielle et minière, afin d'en déterminer l'impact sur le plan sanitaire et sur la nature. Parmi les objectifs visés dans le projet, figurent les mises en œuvre des dépollutions sur la zone du Centre et sur le site Umicore-Vieille Montagne de Viviez.

130 années de pollution

Jeudi, ces élèves encadrés par leur professeure de biotechnologie Stéphanie Mas, étaient reçus sur le site Umicore par Gaëtan Pastorelli, directeur environnement sécurité et Elodie Colasse, technicienne. En salle de conférence, s'appuyant sur des projections vidéos, les techniciens ont présenté dans un premier temps l'historique du site industriel, les 130 années de productions du zinc qui ont laissé des traces de pollution sur des terres chargées en métaux, principalement en zinc et cadmium.

Partant du constat qu'il « ne pouvait laisser à ses successeurs ce dont il avait hérité de ses prédécesseurs », le président du conseil d'administration soucieux de l'image du groupe s'était fixé en 2002 pour objectif d'effacer sur tous ses sites les traces des activités passées et notamment sur le site de Viviez, créé en 1855, en proposant un plan de réhabilitation avec un budget de plus de 30 millions d'euros, plan validé en 2009 par arrêté préfectoral. Un chantier prévu sur 5 ans avec en point de départ en 2009 et avec en 2010 la construction des infrastructures nécessaires.

Elodie Colasse s'appuyant sur une carte du site Umicore a expliqué aux lycéens l'immensité du chantier, comment sont extraits des sites de stockage les résidus industriels, leur acheminement par transporteur vers l'usine de stabilisation pour les rendre définitivement inertes et les précautions très complexes prises les entreposer dans une zone de façon à permettre à la biodiversité de se reconstituer. Un travail complexe que les élèves ont pu mieux appréhender sur le terrain, au cours de la visite du site.

Les élèves ont ainsi pu consolider leurs acquis, découvrir les méthodes de dépollution et enrichir leur travail sur le projet qui leur a été proposé.

 

http://www.ladepeche.fr/article/2012/03/21/1310834-decazeville-la-depollution-du-site-umicore-expliquee.html

 

Modifier le commentaire 

par STEPHANIE MAS le 16 avr. 2012 à 18:02

haut de page