L’INP TOULOUSE FÊTE LA SCIENCE À DECAZEVILLE AVEC LES LYCÉENS

Catégorie : Projets / filières

 
 
LA LETTRE D'INFO
Logo Investissement Avenirde l'Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées
Octobre 2015
 

L’INP TOULOUSE FÊTE LA SCIENCE À DECAZEVILLE AVEC LES LYCÉENS

 
 
lumière

Le 9 octobre à l’occasion de la fête de la Science, des élèves du lycée la Découverte de Decazeville présentaient, le projet « Dépol Decaz », réalisé en partenariat avec l’INP Toulouse, sous forme d’ateliers aux écoliers de CM1 et CM2. 
Ils ont pour but de mettre en évidence l’impact de l’activité minière et industrielle sur le bassin d’activité et de faire découvrir le travail de dépollution mis en œuvre par les acteurs locaux.

Les lycéens de seconde option biotechnologie du lycée de Decazeville ont travaillé pendant un an en partenariat avec l’INP Toulouse et notamment avec le Professeur Philippe Behra, Annie Vivies, chargée de la diffusion de la culture, culture scientifique et Philippe Etcheparre, Aurélien Fabas et Jean Bailleux, doctorants de l’INP-ENSIACET au Laboratoire CIRIMAT, et un doctorant de l’INP-ENSEEIHT du laboratoire Laplace. Le projet « Dépol Decaz’ : activités humaines, impacts sur la nature » décrit les pollutions de l’eau, du sol, des plantes, et les méthodes de dépollution et l’utilisation des métaux lourds captés par les plantes pour les réutiliser comme catalyseur dans l’industrie pharmaceutique notamment.

Dans le cadre de la Fête de la Science, les lycéens ont présenté ce projet à des élèves des écoles de Decazeville pendant la journée du 9 octobre. 
À cette occasion, Philippe Behra, Professeur des universités à l’INP Toulouse (INP-ENSIACET – Laboratoire de chimie agro-industrielle) a animé une conférence grand public sur le sujet de la pollution et de la dépollution, où il s'est attaché à démontrer simplement comment et pourquoi les activités humaines ont un impact important sur les eaux naturelles, la nature et l’homme. L'environnement « naturel » est un ensemble de composants constitué par l’air, l’eau, l’atmosphère, les roches, les végétaux et animaux qui évoluent selon des processus chimiques, biologiques, géologiques et sociétaux. L’homme et ses activités ont un impact sur tous ces éléments et sur l’eau en particulier qui circule dans chacun de ces éléments et provoque des échanges physico-chimiques sur l’ensemble des organismes vivants. Il a tenté d’apporter des éléments de réponses contribuant à une gestion responsable de l’environnement et au développement durable.

En plus de l’aspect scientifique et éducatif, les projets et actions de médiation scientifique menés par l’INP Toulouse, ses chercheurs et doctorants, permettent à des jeunes de découvrir durant leur scolarité le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les lycéens de Decazeville et de Fonsorbes se sont retrouvés lors d’une journée de restitution à l’INP-ENSIACET en avril 2015. Chaque groupe a présenté son travail de l’année réalisé avec des doctorants de l’INP Toulouse et le professeur Philippe Behra. Ce fut également l’occasion pour ces lycéens de découvrir l’école et ses laboratoires.

 

Légende photo :
Les lycéens de Decazeville présentant le projet « Dépol Decaz’ » en avril 2015 à l’INP-ENSIACET 
© Stéphanie Mas 

 

 

http://www.univ-toulouse.fr/newsletter/33/INP.html

Modifier le commentaire 

par STEPHANIE MAS le 14 oct. 2015 à 11:36

haut de page